sainte Brigide

Sainte Brigide

Sainte Brigide d'Irlande, de Kildare, est née en 451 à Faughart près de Dundalk, dans le comté de Louth, en Irlande. Elle est morte vers 525 à Kildare, étymologiquement interprété comme la « cellule du chêne » (lire ici cellule monastique). C'est une sainte des Églises catholique et orthodoxe. Les fidèles l’honorent le 1er février.

Un roi païen écossais et ancien druide, Dubhtach, était le père de Brigide et sa mère une esclave chrétienne baptisée par saint Patrick. Son père voulut la marier mais elle préféra l'état de virginité. Elle décida très rapidement de se consacrer entièrement à la religion chrétienne.

Elle se construisit une cellule sous (ou dans) un gros chêne autour de laquelle plusieurs femmes se rassemblèrent et la prirent pour mère. Elle fonda ainsi un couvent, autour duquel se forma la ville de Kildare. Elle adopta pour ce couvent la règle de saint Césaire (vers 513) et elle en devint abbesse. Cette règle fut reprise par plusieurs couvents d'Irlande. Ce couvent est le premier monastère double d’Europe: il regroupait des moines et des moniales.

Elle mourut à Kildare au début du VIe siècle et a été enterrée à Downpatrick avec les saints Patrick et Columcille (saint Colomba d'Iona) qui sont les deux autres saints patrons de l'Irlande. Sa fête est célébrée le 1er février.